La recherche Google a enfin entendu notre appel à la vie en mode sombre


Google est enfin le test du mode sombre pour la recherche Google. Il était temps.

Nos yeux ont été torturés par le blanc de l’internet pendant bien trop longtemps. Au point que toute une l’industrie de la lunetterie a vu le jour pour compléter la douleur endurée en regardant dans le vide blanc et lumineux. Comme j’écris ceci dans un éditeur de texte qui n’a pas de mode sombre, on doit se demander pourquoi tout n’est pas capable de mode sombre dès le départ ? Pourquoi, après 24 ans, Google a-t-il finalement commencé à travailler en mode sombre et non pas dès le début ? Était-ce une question de temps ? De coût ? Est-ce que Google n’en avait rien à faire jusqu’à présent ?

De plus en plus d’applications (plus courantes sur les téléphones portables) déploient le mode sombre en option. Robinhood, WeBull, Reddit, Instagram et Twitter ont tous un mode sombre. Même Facebook a le mode sombre. Whatsapp l’a déployé l’année dernière. Le magasin de jeux de Google l’aen tant que fait Gmail et Maps. Mode sombre permet d’économiser la batterie sur les téléphones OLED, en particulier les iPhones. Alors pourquoi tous les coins de l’internet, surtout en mode mobile, ne sont-ils pas compatibles avec le mode sombre ? C’est une question qui, espérons-le, ne sera plus d’actualité dans les prochaines années, car tout sera en mode sombre.

Si le mobile est un environnement de développement différent du web, les défis du codage d’un thème en mode sombre comme alternative à la luminosité supernova à laquelle nous sommes habitués. Selon l’un de mes amis développeurs, il s’agit bien plus d’un problème de conception que d’un problème technique. Selon lui (et vous devriez vous fier un peu à son opinion à ce sujet, car comme moi, son visage est affiché sur plusieurs écrans chaque jour), la création d’une page web dès le départ pour venir également en mode sombre ne devrait pas être un point de discorde, surtout pour le web.

« Je ne peux pas parler pour le mobile, mais pour le web, ce ne serait pas une tâche trop difficile à gérer », dit John « Je viens d’avoir des jumeaux et l’un d’eux pourrait être mauvais » Carter, un développeur web et un mec cool. « Même en sauvegardant le choix de l’utilisateur entre le mode « sombre » et le mode « normal », il est possible d’enregistrer la session locale afin que l’utilisateur conserve sa décision entre les visites. Il suffirait d’une petite quantité de JavaScript pour échanger des pages CSS et un peu plus de CSS, mais même pas le double de ce qu’il faut pour échanger des palettes. La structure du site ne devrait pas nécessiter plus de travail. Csszengarden.com est un bon exemple de la façon dont cela fonctionnerait ».

Pour être juste, il est à débattre à savoir si le mode sombre est meilleur pour vos yeux ou non. Il vous aide s’endormir un peu mieux, et cela réduit l’éblouissement. Pour ceux d’entre nous qui travaillent dans des cachots modernes transformés en bureaux à domicile, c’est un peu plus confortable pour les yeux. Sans parler du mode sombre qui était utilisé par défaut. Si vous êtes assez vieux pour vous souvenir des écrans à tube cathodique de l’époque du DOS, vous vous rappelez alors ce texte vert collant flottant dans l’obscurité pure de l’écran à l’époque des débuts. Nous sommes nés dans l’obscurité. Nous avons prospéré dans l’obscurité et construit ce que vous percevez comme étant de la lumière, à partir des fosses du néant lui-même.

Une autre personne de Twitter m’a informé qu’une chose qui crée un peu de difficulté avec le mode sombre est que ce n’est pas une stricte inversion du mode clair, c’est un schéma totalement distinct. Bien. Peu importe. C’est pour cela que les développeurs sont payés. Les entreprises qui ne prêtent pas attention à une fonctionnalité qui devrait être par défaut pendant si longtemps, puis qui vantent le mode sombre comme étant une une mise à niveau révolutionnaire est une sauce faible. C’est insultant pour une génération d’utilisateurs du web et des applications qui s’attendent à des options visuelles avec les sites et les applications qu’ils utilisent le plus. La recherche Google, étant la page web la plus visitée sur Internet – dans le monde – nous a laissés dans la lumière pendant bien trop longtemps.

Si c’est une question de coût, très bien, c’est une question de coût. Il y a des heures facturables, des réunions et la planification de projets. Cette excuse aurait pu être utilisée il y a 20 ans, alors que Google était encore en train de construire sa supériorité sur Internet. Il n’y a plus d’excuses. Donnez-nous déjà le mode sombre, débranchez cette salle blanche bien éclairée et laissez-nous nous glisser joyeusement et confortablement dans la nuit.



Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avis
Rejoignez ma newsletter

Pour optenirs des tips, des hacks pour ranker rapidement en 2021.